Voyages en solo à vélo

Séjours et week-ends à vélo pour vos évasions solitaires à vélo.

Se lancer dans le voyage en solo

L’envie de partir à l’aventure vous démange mais vous ne trouvez pas de compagnon de voyage ? Pour les célibataires comme pour les personnes en couple, cette situation arrive régulièrement. Les raisons sont diverses. Votre conjoint est allergique au vélo, vos amis ne sont pas disponibles aux mêmes périodes que vous, vos frères et sœurs souhaitent lézarder à la plage tandis que vous rêvez de vacances actives et riches en découvertes.
A partir de là, deux solutions s’offrent à vous. Passive, la première consiste à rester à quai. A patienter. A ronger votre frein. A attendre qu’un jour, peut être, un partenaire de voyage sera disponible pour vous accompagner dans vos projets de voyages.
La seconde consiste à aller de l’avant. Et si vous partiez seul réaliser vos rêves de voyage et d’aventure ?

Dans notre équipe, Constance a expérimenté le voyage en solo lors d’un séjour à vélo à la découverte du Val de Loire. Un peu contrainte au départ, elle est revenue au bureau enchantée de son périple. Dans son retour d’expérience, elle le martèle : essayer le voyage en solo, c’est l’adopter !  Et si vous aussi vous tentiez l’expérience ?

Pourquoi voyager en solo ?

Réaliser ses envies et ses rêves de voyage

Nous avons tous des envies et des rêves de voyage. Le fait de voyager seul ne doit pas tarir votre soif d’évasion. En voyage comme dans la vie, si l’on attend toujours un acolyte pour se lancer dans un projet, on peut patienter un certain temps avant que tous les facteurs soient réunis pour le réaliser ensemble. La vie est courte et l’opportunité de faire le voyage qui vous tient à cœur ne se représentera peut être pas une seconde fois. Alors prenez votre destin en main et foncez !

Bénéficier d’une liberté illimitée

Voyager en solo procure un sentiment de liberté démultiplié. Libéré des compromis et de la pression sociale qu’impliquent la vie en collectivité, le voyageur solitaire est l’unique capitaine de son aventure. Seul à la barre, il se laisse guider par le flot de ses envies du moment et de ses aspirations. Libre, il vogue à son rythme sans dépendre d’autrui. Il décide du cap et dicte la temporalité de son épopée.

Des rencontres plus nombreuses

Souvent, le fait de partir accompagné n’incite pas à aller vers les autres. On a tendance à se focaliser sur les personnes que l’on connait. C’est plus rassurant. A l’inverse, le voyageur solitaire va plus naturellement vers autrui. Il brise facilement la glace qui gèle les rencontres. Avec d’autres voyageurs rencontrés en chemin, il partage ses coups de cœur, ses anecdotes ou déceptions. Et afin d’en apprendre davantage sur les coutumes de la région qu’il découvre, il sollicite les populations locales.
Aussi, celui qui voyage seul attire davantage la curiosité. Etonnées d’apercevoir ce voyageur solitaire, les personnes viennent spontanément à sa rencontre pour connaître son parcours, ses motivations et ce qui l’anime. Et c’est encore plus vrai lorsqu’une femme voyage seule.

Vivre une expérience riche sur la connaissance de soi

La plupart des voyageurs qui ont tenté l’expérience solitaire le confirme : voyager seul permet de mieux faire connaissance avec soi-même. Ce tête-à-tête avec soi est l’occasion de cerner ce qu’on aime et ses envies profondes, ou au contraire de mettre des mots sur ce qui nous tracasse et sur ses peurs enfouies. Voyager en solitaire est une expérience enrichissante d’introspection personnelle qui offre une occasion unique de se reconnecter à soi-même.

Alors prêt à tenter l’expérience ?