Nos recettes réconfortantes après une sortie à vélo en hiver

Sébastien réalise une sortie à vélo, en hiver
©Sébastien

L’hiver n’arrête pas les passionnés de cyclisme. Les sorties à vélo par temps froid creusent, la dépense énergétique est décuplée. Il est donc très important de bien manger pour favoriser la récupération si l’on veut pouvoir rapidement se remettre en selle. Chez Abicyclette Voyages, le cyclisme n’est pas simplement une pratique sportive, c’est un véritable art de vivre. 

Aussi, nous savourons les journées de vélo hivernales pour ces moments si particulier du retour réconfortant dans nos foyers chaleureux où l’on se prépare de délicieux repas.

Découvrez ici les idées recettes de nos collaborateurs, testées et approuvées. Ces plats soigneusement sélectionnés ne sont pas seulement destinés à satisfaire votre appétit après une aventure hivernale à vélo, mais aussi à célébrer la joie de bien manger, un aspect essentiel de notre approche holistique du cyclisme et du bien-être.

Voici nos 4 idées de recettes réconfortantes après une sortie hivernale :

Le camembert rôti, par Lucie

Lucie, Chargée de communication et Marketing chez Abicyclette Voyages

Normande que je suis, je ne pouvais que vous présenter un plat réalisé avec le fromage d’excellence de ma région : le camembert. Une recette gourmande et réconfortante qui incarne une délicieuse combinaison de saveurs, de praticité et de bienfaits pour le corps après une bonne sortie sportive !

Le camembert est une source de protéines et de calcium, qui sont importants pour la récupération musculaire et la santé des os. Cependant, il est essentiel de le combiner avec des éléments tels que des légumes, des fruits et des glucides  pour assurer un équilibre nutritionnel. L’ajout d’une salade, de quartiers de pomme et de pain sportif dans le plat viennent compléter le fromage en fournissant des nutriments variés, des fibres et de l’énergie.

Voici plus en détails les ingrédients et la recette pour profiter d’un bon camembert rôti au four :

Recette réconfortante après une sortie à vélo en hiver
©Lucie

Ingrédients pour 2 personnes :

  • Un camembert de Normandie au lait cru
  • Du thym
  • 2 cuillères à café de miel liquide
  • 2 pommes
  • Une salade verte d’accompagnement : Laitue, Batavia, Mâche…
  • Un pain sportif de la boulangerie

La préparation :

  • Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).
  • Préparation du camembert : Retirez l’emballage du camembert et replacez-le dans sa boîte en bois d’origine, sans le couvercle. Recouvrez le socle de la boîte en bois d’aluminium pour éviter que le fromage coule dans le four. Quadriller le camembert à l’aide d’un couteau, ajouter le thym et le miel sur le camembert et enfourner 15 à 20 minutes.
  • Vérification de la cuisson : piquez à plusieurs endroits le camembert avec la pointe d’un couteau. Il doit être chaud et coulant à l’intérieur. Vous pouvez le sortir à ce moment-là.
  • L’accompagnement : servez le camembert rôti chaud avec la salade de votre choix, plusieurs quartiers de pommes et des  morceaux de pain sportif, idéalement grillés, pour tremper dans le fromage fondant.

Le rougail saucisse, par Chloé

Chloé, Conseillère en voyages chez Abicyclette Voyages

J’ai choisi de vous présenter une recette du soleil, réconfortante, qui réchauffe après une sortie hivernale à vélo.  Après avoir pédalé toute la journée, le besoin de réconfort et d’énergie se fait ressentir. C’est dans cette quête de satisfaction gustative que j’ai opté pour cette recette : le rougail saucisse. C’est un plat un peu épicé, qui redonne de l’énergie,  après une journée d’effort. Ce plat coloré et parfumé agit comme une source de réconfort pour les papilles. Une véritable célébration des sens après une journée  à vélo !

Voici les ingrédients et la préparation pour réaliser cette recette. 

Recette réconfortante après une sortie à vélo, le Rougail saucisse
©Chloé

Ingrédients pour 4 – 6 personnes : 

  • huile d’olive
  • piment sec 
  • oignon 
  • conserves de tomates pelées (ou tomates fraîches, en fonction de la saison)
  • pulpe de tomates 
  • concentrée de tomates
  • entre  8 et 10 saucisses fumées 
  • ail 
  • feuille de laurier / bouquet garni ( Kub or)
  • sucre de canne (pour épaissir la sauce) 
  • sel, poivre 

Préparation :

  • Faire revenir les oignons, les gousses d’ail dans une grosse cocotte en fonte, juste le temps que les ingrédients réduisent un peu, que les aliments colorent.
  • Couper les saucisses en petits tronçons et les rajouter avec les oignons et l’ail. 
  • Attendre 5 à 10 min et ajouter la pulpe, le concentré de tomates, ainsi que les tomates pelées et laissez mijoter et épaissir avant de rajouter le laurier ou le bouquet garni. 
  • Laissez mijoter quelques minutes (15 à 20 min), attendre que la sauce épaississe
  • Saupoudrer de sucre de canne (pour lier la sauce) 
  • Laissez mijoter à feu doux : entre 30 min et 2 h.

Le gratin de courge butternut par Gaëlle

Gaëlle, Conseillère en voyages chez Abicyclette Voyages

Ayant vécu à Naples, en Italie, je suis ravie de vous présenter un plat traditionnel que j’ai découvert pendant mon séjour : les “pasta al forno”. Cette spécialité italienne est souvent déclinée en plusieurs variantes, mais aujourd’hui, je souhaite vous partager une version végétarienne, avec des légumes de saison. Avec peu d’ingrédients, cette recette offre une alternative aux plats italiens classiques tels que les pâtes carbonaras et bolognaises.” 

Non seulement cette préparation réconfortante est un régal pour les papilles, mais elle constitue également un choix judicieux après une journée d’effort physique, comme une sortie à vélo. Les féculents contenus dans les pâtes fournissent une source d’énergie nécessaire pour la récupération, tandis que le fromage fondu ajoute une touche savoureuse à ce plat italien.

Recette gratin de courge butternut
©Gaëlle

Voici les Ingrédients pour quatre personnes :

  • 400 g de Pâtes à trou : type penne
  • Une courge butternut 
  • Scamorza : fromage italien (Mozzarella fumée) (Possibilité d’en acheter chez un traiteur Italien ou dans certains supermarchés) : Possibilité également de remplacer ce fromage par du  gruyère ou du comté rapé 
  • 25 cl de crème entière liquide
  • Origan 
  • Sel
  • Poivre
  • Huile d’olive 

La préparation : 

  • Éplucher, couper la courge et enlever les pépins.  
  • Étaler la courge coupée en dés, sur une plaque au four. Ajouter un filet d’huile d’olive et saupoudrer d’origan.
  • Mettre la préparation au four à 180 degrés pendant 20 min 
  • Ressortir la courge et la mixer avec 25 cl de crème liquide afin de faire une crème de butternut
  • En même temps, faîtes chauffer les pâtes (selon la durée indiquée sur le paquet) 
  • Mélanger ensuite les pâtes avec la crème de butternut
  • Ajouter la scamorza coupée en dés, le sel et le poivre

 ( Selon les goûts, il est possible de ne pas faire l’étape qui suit)  

  • Mettre la préparation dans un plat qui va au four, durant 20 min, puis 5 min sur le mode grill pour faire dorer la préparation. 

Buon Appetito ! 

La soupe hollandaise au pois cassés, par Sébastien :

Sébastien, Créateur de voyages et de solutions digitales

J’ai choisi de vous présenter cette recette traditionnelle hollandaise: Erwtensoep. Je l’ai découverte lors de mon voyage à vélo de 10 jours d’Amsterdam à Bruges. C’est dans les cafés bruns, au décor chaleureux en bois, que j’ai eu le plaisir de déguster pour la première fois cette soupe réconfortante à base de pois cassés et de jarret de porc. Ces lieux, empreints de convivialité, cosy, sont des rendez-vous prisés des familles et des amis. J’avais apprécié manger cette soupe, après mes sorties cyclistes.” 

C’est une recette très nutritive et ça réchauffe après une sortie hivernale à vélo. De plus, sa facilité de préparation permet de la cuisiner à l’avance et de la réchauffer rapidement, ce qui en fait un choix pratique après une sortie à vélo. 

la soupe hollandaise au pois cassés
©chandlervid85

Voici les ingrédients qu’il faut pour réaliser cette soupe pour 6 personnes : 

  • Pois cassés (350 g)
  • 1 poireau
  • Céleri rave (200g)
  • 2 Carottes  
  • Haricots verts (150 g)
  • Des pommes de terre ( 300 g)
  • Poitrine de porc fumée ( 6 tranches)
  • Trois saucisses de porc fumées 
  • Lardons de porc fumés (350 g)
  • 150 g de jarret de porc  
  • 1 oignon
  • 3 cuillères à soupe d’huile 
  • 3½ l de bouillon de poulet
  • Sel, poivre

Préparation :

  • Couper les saucisses, les lardons, le jarret en petits dés ou rondelles. 
  • Laissez tremper les pois cassés dans une grande quantité d’eau froide pendant une heure.
  • Dans une grande marmite, chauffez deux cuillères à soupe d’huile, puis saisissez le jarret de porc pendant 5 minutes jusqu’à ce qu’il soit doré
  • Une fois rincés et égouttés, ajoutez les pois cassés, le jarret et les lardons dans 3 litres de bouillon de poulet dans une casserole. Laissez mijoter à feu moyen pendant 1 heure.
  • Ensuite, incorporez les légumes et les pommes de terre coupés dans la casserole. Versez le reste du bouillon de poulet et laissez mijoter pendant encore 30 minutes.
  • Durant la cuisson, vous pouvez disposer les tranches de poitrine de porc sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Recouvrez-les ensuite avec une autre feuille de papier sulfurisé, puis avec une seconde plaque pour les aplatir. Enfournez le tout dans un four préchauffé à 180 degrés pendant 20 minutes.
  • Faites revenir les rondelles de saucisses à feu vif pendant 2 minutes, dans une poêle avec de l’huile d’olive,  en remuant régulièrement.

Selon vos préférences, il est possible de la déguster en velouté ou avec des morceaux. Disposez ensuite les morceaux de poitrine fumée sur le dessus. 

Le moment après une sortie physique offre non seulement l’opportunité de savourer les efforts déployés et la distance parcourue, mais également de revitaliser son corps. Après une randonnée à vélo de moyenne ou de longue durée, il est conseillé de consommer, dans les 30 minutes qui suivent, un repas équilibré riche en glucides, en protéines et en lipides. Cette démarche vise à reconstituer les réserves énergétiques, à favoriser une récupération musculaire optimale et à préparer efficacement le corps pour repartir le lendemain.

Il ne faut pas oublier aussi que faire preuve d’attention envers son bien-être mental à travers divers petits plaisirs contribue également à devenir un coureur plus performant. Alors, la prochaine fois que vous rentrerez chez vous après une aventure sur deux roues, prenez le temps de vous régaler avec ces délices culinaires qui réchauffent le corps et l’esprit. Une récompense bien méritée pour vos efforts sur la route.

Voici quelques livres de cuisine pour continuer de vous inspirer, avec des recettes spécialement conçues pour les cyclistes. 

Vélochef in Europe, est un livre qui propose des spécialités selon des destinations connues pour leur culture cycliste :  Majorque, Gérone, Nice et la Lombardie. Ce livre est une source d’inspiration aussi bien pour le cyclisme que pour la cuisine (uniquement en langue anglaise). 

Nous vous recommandons également le livre Le Grand Tour Cookbook, proposant également des recettes saines et adaptées aux cyclistes. Hannah Grant était la cuisinière de l’équipe cycliste Tinkoff-Saxo. Elle propose 3 à 5 recettes par jour sur 21 jours, soit le nombre total d’étapes du Tour de France.

Si vous souhaitez déguster de bons plats dans un endroit chaleureux, sans avoir besoin de cuisiner, rendez-vous dans les cafés vélos. N’hésitez pas à aller découvrir ces recettes réconfortantes, comme le rougail saucisse un samedi midi par mois  chez Ta Grand-mère à vélo, à Rennes. 

Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter de belles sorties à vélo et un très bon appétit !

«
»