La Vélomaritime, itinéraire spectacle le long de la Manche

Deux cycliste longeant un port sur la route d'un phare breton

Évadez-vous le long des côtes de la Manche avec la Vélomaritime

Élancez-vous le long des magnifiques côtes du littoral français, de la Bretagne à la mer du Nord, grâce à l’une des plus belles véloroutes de France : La Vélomaritime. Suivant le littoral de Roscoff à Dunkerque, elle vous permet notamment d’admirer la fabuleuse côte de Granit Rose, la majestueuse baie du Mont-Saint-Michel, les plages du Débarquement, les spectaculaires falaises d’Etretat et la fascinante Baie de Somme, connue pour la présence de phoques. 

Parcours scénique, vous évoluez à travers les us et coutumes d’un territoire intimement lié à la mer, à ses marées et à ses excellents produits du terroir. Huîtres, moules, crustacés et terrines aux algues réveilleront vos papilles entre deux coups de pédale !

La Vélomaritime, un parcours engagé

Si le parcours de la Vélomaritime fait rêver, il est important de noter qu’il s’agit d’un itinéraire assez engagé. Les côtes bretonnes et normandes sont particulièrement escarpées, ce qui met au défi le cycliste. Les montées sont courtes, mais raides et le dénivelé se cumule rapidement au fil des kilomètres. Si vous entamez votre première expérience avec La Vélomaritime, prenez en considération cet aspect méconnu de la région et pourquoi pas, optez peut-être pour la location d’un vélo à assistance électrique, comme nous le proposons chez Abicyclette Voyages. Si vous préférez une option sans assistance électrique, prévoyez des étapes assez courtes. 

Que voir sur La Vélomaritime ?

Longue de 1500 km, La Vélomaritime est pleine de charme. Les points d’intérêts sont très nombreux le long des côtes bretonnes, normandes et des Hauts-de-France. Espaces naturels préservés, côtes sauvages, monuments phares, cités médiévales et ports au charme authentique exaltent votre parcours. Pour apprécier pleinement toutes les beautés des sites, profitez des variantes pour approfondir vos découvertes.

Roscoff

Port pittoresque du nord Finistère, Roscoff est animé par la présence de son casino et de son centre de thalassothérapie. Avec ses façades en granite sculptées et son église de type gothique flamboyant, la petite ville mérite son coup d’œil. En quelques minutes de bâteau, embarquez pour la charmante île de Batz, située en face de Roscoff, avec son phare offrant un point de vue dégagé sur le continent. 

La baie de Morlaix

Avec la magnifique île Houët, reconnaissable par son phare et son unique maison de gardien ainsi que le château du Taureau, la Baie de Morlaix vous offre un instant découverte unique et un moment de détente sur l’une de ses longues plages de sable fin. Connue pour sa culture d’huître, profitez-en pour vous laisser aller à la dégustation.

La côte de granit rose

Dans les Côtes d’Armor, vous trouvez les paysages les plus emblématiques de la côte de Granit Rose, véritable joyau sauvage. À Ploumanac’h, observez le chaos des amas de roches à la couleur rosée surplombé par son phare légendaire. 

Le Cap Fréhel

Espace sauvage préservé et façonné par la mer, le Cap Fréhel mérite les quelques kilomètres de détour depuis La Vélomaritime. Avec ses falaises escarpées et majestueuses, les lieux sont magiques. Sur place, prenez le temps d’admirer le Fort-la-Latte, château à l’Histoire millénaire.

Saint-Malo 

Ville ceinturée par ses remparts, Saint-Malo est une cité corsaire dont l’Histoire est tournée vers la mer et ses grands armateurs. Ce bijou entouré d’îlots ornés de bastions se savoure en déambulant dans ses ruelles aux nombreux trésors. Aujourd’hui encore, la mer est au coeur de la ville qui accueille chaque année la “Route du Rhum”

Le Mont-Saint-Michel

Au cœur de la baie du Mont-Saint-Michel, sillonnez les routes entourées de ses prairies et moutons avant d’apercevoir le majestueux îlot rocheux couronné par l’impressionnante abbaye du Mont-Saint-Michel. Accessible à vélo jusqu’aux pieds de la petite cité, la visite est incontournable.

Les plages du débarquement

Plongez-vous dans l’Histoire récente de la Seconde Guerre Mondiale au travers des longues plages du Débarquement, aujourd’hui nommées en l’honneur des combattants ayant débarqué ici. Ces longues étendues de sable paisibles, vous amènent à une visite forte en émotions, avec ses immenses cimetières de croix blanches ou ses mémoriaux.

Le Havre

Ville meurtrie après sa destruction lors de la Seconde Guerre Mondiale, Le Havre a su se donner un nouveau souffle grâce à l’architecte à la charge de sa reconstruction, Auguste Perret. Ville résolument moderne, son patrimoine unique est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. 

Les falaises d’Etretat et la côte d’Albâtre

Connue pour ses falaises de calcaires blanches dominant la mer, les paysages d’Etretat sont uniques et époustouflants. Partez sur les traces d’Arsène Lupin, le grand cambrioleur imaginé par Maurice Le Blanc, en admirant les aiguilles plongeants dans l’eau. Avec ses jardins, ses plages de galets et ses ports lovés au creux des falaises, la côte d’Albâtre constitue l’une des plus belles étapes de La Vélomaritime.

La Baie de Somme

Plus au nord, retrouvez une impression de bout du monde dans la Baie de Somme. Ici, la nature est reine entre les falaises et les longues étendues d’eau. Du littoral, gardez l’œil ouvert vers les îlots de sable qui se forment au gré des marées et observez les phoques se prélasser au soleil.  

Informations pratiques sur La Vélomaritime

L’aventure sur La Vélomaritime vous intéresse ? S’il s’agit de votre première expérience, nous vous conseillons avant tout de consulter notre article avec nos 8 conseils pour préparer votre premier voyage à vélo

Combien de jours prévoir pour La Vélomaritime ? 

Le parcours est accessible assez facilement en train, vous pouvez donc opter pour tout ou partie de La Vélomaritime au choix. Pour l’ensemble de l’itinéraire de 1500 km, il faut toutefois compter au moins un mois. 

Quel vélo pour La Vélomaritime ?

Le parcours convient avec tous les vélos, du vélo de route au vélo de trekking. Toutefois, pour l’envisager avec sérénité, nous vous conseillons d’opter pour un vélo de voyage ou un bon VTC. Le vélo à assistance électrique se prête également très bien pour cet itinéraire au dénivelé important. 

S’équiper pour La Vélomaritime

Le climat des côtes du nord de la France est bien connu pour ses caprices. Vents, pluies et brumes matinales sont des conditions que l’on rencontre régulièrement sur La Vélomaritime. C’est pourquoi, il est important d’être équipé d’une veste coupe-vent et d’une bonne tenue de pluie. 

Sur le vélo, il est préférable d’opter pour des sacoches imperméables, la protection fournie avec les modèles non imperméables n’étant généralement pas suffisante. 

Ne vous inquiétez pas, ces conditions météorologiques ne ternissent en rien la beauté des paysages et leur donnent même un aspect poétique. 

Quand partir sur La Vélomaritime ?

La Vélomaritime est un bel itinéraire à suivre de mai à la mi-octobre. En été, certaines zones très touristiques comme le Mont-Saint-Michel ou les falaises d’Etretat peuvent être un peu surchargées. Pour profiter de l’itinéraire plus paisiblement, nous vous conseillons de favoriser les périodes en dehors de la haute saison, avant l’été ou après la mi-septembre.

Comment accéder à l’itinéraire ? 

De nombreuses grandes villes sont desservies par des trains acceptant les vélos non démontés. Attention, en Bretagne, il est désormais important de réserver son billet avec vélo en avance. Pour en savoir plus, retrouvez toutes nos informations pour prendre le train avec votre vélo

Chez Abicyclette Voyages, nous vous accompagnons pour vous proposer un séjour magique à la découverte de La Vélomaritime. Pour en savoir plus, contactez-nous !

Téléchargement du guide "Voyager à vélo en Bretagne"
«
»